Hyundai maintenant sur la Série 3 GT

Hyundai maintenant sur la Série 3 GT

Hyundai ajoute un coupé cinq portes à sa catégorie compacte i30. Une version coréenne de la BMW Série 3 GT, pour ainsi dire. Le Fastback est-il aussi sportif qu’il en a l’air ?
Hebdomadaire le plus récent
autoNewsletter par e-mail ?
J’accepte que FOCUS Online Group GmbH m’informe des offres spéciales. Je peux révoquer ce consentement à tout moment en envoyant un courriel à redaktion@focus.de .

Eh bien : Le i30 Fastback offre déjà des « avantages ». A l’intérieur, il est particulièrement confortable au premier rang et confortable même sur de longues distances. La direction précise augmente ce confort de conduite tout autant que la suspension, qui n’est pas sportive, mais confortable et agréable pour le dos. L’ambiance et les matériaux utilisés seuls sont un facteur positif pour l’i30 Fastback : nulle part ailleurs vous ne trouverez du plastique dur bon marché comme chez tant de concurrents. Au lieu de cela, des tissus de haute qualité, des couleurs agréables et la meilleure finition au premier coup d’œil.
Beaucoup d’espace – mauvais système de navigation

Le grand système de navigation, placé haut sur le tableau de bord, est également bien visible pendant le trajet. Cependant, la performance du logiciel laisse beaucoup à désirer : trop lente et souvent peu claire dans sa présentation. Le coffre – avec son large volet pivotant et son bord de chargement haut – offre de 450 à 1 351 litres d’espace au-dessus de la moyenne pour la catégorie compacte. L’Opel Astra, par exemple, est entre 370 et 1 210 litres, la Golf seulement entre 272 et 1 270 litres. Et même la version à hayon de la i30 doit se contenter de 395 à 1 301 litres.

A l’arrière, il y a – en raison de la conception – quelques restrictions. Grâce à l’empattement de 2,65 mètres, il y a suffisamment de place même dans la rangée large – pour les genoux et les épaules. Au-dessus de la tête, cependant, la ligne de toit typique d’un coupé qui s’incline vers l’arrière crée rapidement un espace étroit pour les gros passagers. Et la petite lunette arrière n’offre qu’une mauvaise visibilité vers l’arrière.

Avec son moteur 1,4 litre turbo essence et ses 103 kW/140 ch, Hyundai propose un moteur pour le départ qui, en plus du moteur trois cylindres de 120 ch, est suffisant mais ne rend pas nécessairement justice à l’aspect sportif. Sur le papier, la version de 1,4 litre est toujours aussi belle : 208 km/h en vitesse de pointe. Mais la valeur de la poussée de 0 à 100 km/h donne déjà une idée : l’i30 Fastback de 1,4 tonne n’est pas aussi rapide qu’il n’y paraît. 9,2 secondes – presque toutes les Golf VW élégantes peuvent faire mieux.

Le moteur ne rend pas justice à l’optique

Quiconque voyage ensuite avec la Hyundai Coupé remarquera rapidement que les chiffres sont probablement exacts. L’accélération est plutôt modérée, malgré 242 Nm de couple maximum, il faut passer des rapports importants pour maintenir l’injecteur direct dans la bonne humeur. Ralentissez devant le rond-point et accélérez, ça ne marche pas. Il faut que tu descendes. La boîte de vitesses à double embrayage à 7 rapports vous rend beaucoup plus détendu sur la route. Passez à « Sport » – et c’est bien. Sinon, le moteur turbo essence est très agréable : sophistiqué et très silencieux. La consommation ? Hyundai indique 5,5 litres aux 100 kilomètres. Après un essai d’environ 150 kilomètres, l’ordinateur de bord a toutefois insisté pour que la consommation de 7,7 litres soit plus réaliste.

La version de série de la Hyundai i30 Fastback, qui sort de la chaîne de production de Nosovice, en République tchèque, comprend déjà toute une série de systèmes d’assistance utiles tels que la fonction de freinage d’urgence en ville, qui est active jusqu’à 75 km/h, un système de surveillance de trajectoire et un assistant de feux de route. Encore plus d’assistants peuvent être mis à niveau – de la détection des piétons à l’avertissement de passage à niveau. Le prix de base du 1,4 litre avec interrupteur manuel est de 23.100 euros, avec la transmission à double embrayage il est de 25.000 euros. Le moteur trois cylindres est le modèle d’entrée de gamme avec 22 200 euros. Comme d’habitude chez Hyundai, la garantie est de cinq ans sans limite de kilométrage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *