Faisant partie des équipements les plus utilisés de nos jours, les chaudières électriques produisent et diffusent de l’eau chaude. Mais comment est la consommation de ce type de dispositif ? Pour répondre à cette question, dans cet article nous allons tout savoir sur la consommation d’une chaudière électrique.

consommation d'une chaudièreQuelle est la consommation d’une chaudière électrique ?

Premièrement, la consommation d’une chaudière électrique dépend toujours du modèle de celle-ci. En effet, tous les types de chaudière électrique que vous trouvez sur le marché n’ont pas la même puissance. La consommation dépend alors de puissance de chauffe. Plus la puissance sera importante, plus la consommation l’est aussi.

Puis, cette consommation est également liée à certains critères tels que le volume à chauffer, la qualité d’isolation du logement, l’indice de température extérieure, des déperditions de chaleur et la température souhaitée.

Est-il possible de réduire la consommation d’une chaudière électrique ?

Vous pourriez réduire efficacement la consommation d’une chaudière électrique par plusieurs manières. Pour ce faire, commencez d’abord par apporter certaines améliorations et réaliser des travaux de rénovation énergétique liés à l’isolation du logement. Puis, installez quelques équipements de régulation qui pourront faire baisser cette consommation et réduire ses factures d’électricité. Il s’agit :

–          Des vannes thermostatiquessur les régulateurs pour régler la température en se référant à chaque pièce de la maison.

–          Des thermostats d’ambianceque vous associez à une sonde extérieure pour réduire la facture de chauffage jusqu’à 15%. Cet équipement permet de limiter la consommation d’électricité en ajustant la température souhaitée en fonction de la température extérieure.

–          D’une horloge de programmation sur laquelle il sera possible de fixer des plages d’horaire pour le fonctionnement de la chaudière.À noter qu’une horloge de programmation peut vous faire réaliser des économies de chauffage de 10 à 20%.